Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 14:28

Dans un article du 2 avril 2001, le quotidien estonien õhtuleht faisait l'apologie d'Imre Arakas, qualifié de James Bond de l'Estonie Eesti James Bond - Imre Arakas

16 ans après, le même Imre Arakas était arrêté en Irlande, accusé d'avoir planifié une attaque pour le compte du cartel Kihahan contre Hutch, un autre gang local, moyennant un gage de 100.000 €. 

Oui, un gage, ce prix du sang destiné aux hitmen, ces tueurs à gages appointés pour tuer à la demande d'un commanditaire.

Nous sommes donc manifestement bien loin du dandy estonien romantique basé à Marbella imaginé par certains médias.

Mais quel est donc le singulier parcours de Imre Arakas, dont le surnom est "lihunik", le boucher en langue estonienne ?

 Désormais âgé de 58 ans, cet apprenti acteur et boxeur s'est fait très précocement connaitre dès sa majorité des autorités soviétiques de l'époque.

Appréhendé pour avoir graffité à Tallinn un véhicule de la police et des bâtiments officiels de la capitale estonienne avec des tags anti-communistes à l'occasion de la commémoration du 7 novembre, date anniversaire de la révolution russe, il est condamné pour deux ans, mais avec sursis seulement après qu'un des professeurs ait pu plaider pour sa cause.

Ayant évité la prison ferme, il cherche à fuir l'URSS par bateau, mais l'embarcation échoue à arriver en Suède et de retour en Estonie, il envisage de tenter de nouveau le voyage vers l'Ouest cette fois lourdement armé.

Il décide ainsi d'attaquer une armurerie de la police située sur la plage et parvient à dérober 13 armes de poing et des munitions.

Arrêté et déféré devant un tribunal local situé à l'époque sur la colline de Toompea (Stenbock House devenue la résidence du premier ministre estonien), il parvient à s'échapper à travers le dédale des rues tallinnoises en sautant d'un balcon de plus de 8 mètres.

Sa légende est née et d'aucuns le comparent déjà un moderne Robin des Bois !

Après 87 jours de traque par le KGB et la police, il est enfin arrêté et condamné en 1979 à 15 ans de prison, le maximum encouru.

Il purge sa peine dans l'impitoyable système carcéral soviétique, mais il arrive à s'en sortir vivant et survivre.

En 1990, il est envoyé de Russie  avec d'autres prisonniers estoniens dans la prison estonienne de Rummu, établissement dans lequel la guerre des gangs faisait rage et où 52 détenus furent tués en une seule année. Mais Arvakas parvint là encore à survivre à ces conditions dantesques et le meurtre de 45 de ses camarades incarcérés.

Dès le retour de l'indépendance de l'Estonie en 1991, des personnalités comme son ancien camarade d'école Mart Laar, qui fut deux fois premier ministre, appelèrent à sa libération en raison de son passé anti-communiste.

Il est libéré à l'été 1992 dans un nouvel univers pour lui, la chute du mur de Berlin ayant rebattu les cartes et Tallinn étant devenue une capitale indépendante de Moscou.

Mais, gangster un jour, gangster toujours, l'endurci Imre Arakas devient un leader de la mafia estonienne voulant en découdre avec la mafia russe locale. 

Après un court séjour en prison de décembre 1996 à mars 1997, il reprend ses affaires. 

La guerre des gangs fit rage, mais le rusé Imre Arakas survécut, malgré notamment une tentative de meurtre en octobre 1997 réchappant aux cinq balles qui lui étaient destinées, touchant le tireur dans le dos pendant qu'il s'échappait.

Au tournant de l'an 2000, la plupart de ses comparses étant morts ou en prison, Arakas décide de quitter l'Estonie pour le soleil de Marbella.

Mais sa villégiature espagnole n'est pas si paisible puisqu'il est visé par une nouvelle tentative de meurtre en décembre 2001, mais il parvient à s'extraire du véhicule et à s'enfuir, touché mais pas coulé.

Cinq ans après, le domicile d'un sulfureux homme d'affaire estonien est soufflé par un cocktail Molotov et si Arakas est immédiatement désigné et arrêté, il est libéré.

En 2001, c'est encore un contrat contre un homme d'affaires local pour lequel il aurait été engagé par un businessman concurrent qui le ramène sous le feu des projecteurs judiciaires.

Il est dénoncé avant qu'il perpètre son forfait et est condamné en décembre 2012 à Tallinn à 14 mois de prison avec sursis. Il échappe ainsi à l'emprisonnement.

Résident depuis lors hors de son pays natal, au Danemark puis aux Pays-bas et en Espagne, il est régulièrement cité comme l'instigateur de plusieurs crimes internationaux

Malgré cette sulfureuse réputation, Arakas, surnommé "lihunik" (le boucher) continue de susciter la crainte et la curiosité, voire la fascination,  et a même été l'acteur d'un spot de publicité pour le quotidien "Ekspress" avec l'édifiant slogan: "il y a des personnes que vous avez peur de rencontrer. Nous le faisons pour vous" !

Et voilà que ce charmant personnage vient d'être arrêté en Irlande, accusé d'être un des hommes de mains du cartel irlandais Kinahan qui l'aurait chargé d'éliminer, contre monnaie sonnante et trébuchante, James Gately, l'un des membres du gang rival Hutch  Estonian national Imre Arakas charged with conspiracy to murder

Il a comparu cette semaine devant le district court tribunal de Dublin inculpé sur le fondement de l'article 50 du code pénal irlandais de 2007.

Revêtu d'un T-shirt bleu marine et avec un bras droit bandé, il a déploré être nouveau en ville et de ne pas avoir ainsi eu le temps de choisir un avocat, ne sachant pas encore comment en trouver un bon !

Il comparaîtra à nouveau devant le tribunal mercredi 12 avril prochain.

Un itinéraire criminel loin d'être aussi romanesque que celui de l'espion 007, plutôt incarné à notre sens par Eston Kohver libéré le 27 septembre 2015 après un échange avec les autorités russes (lire par exemple à ce sujet notre article  L'officier de sécurité estonien Eston Kohver condamné ce 19 août 2015)

Nul doute cependant que nous aurons l'occasion de revenir sur l'itinéraire criminel de cet immarcescible tueur à gages !

 

James Bond de l'Estonie ou véritable tueur à gages: retour sur l'itinéraire criminel d'Imre "Lihunik" Arakas arrêté cette semaine  en Irlande
James Bond de l'Estonie ou véritable tueur à gages: retour sur l'itinéraire criminel d'Imre "Lihunik" Arakas arrêté cette semaine  en Irlande
Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 06:19
Fin d'une époque: le quotidien estonien Postimees renonce à sa version en langue russe

Le principal quotidien d'information en Estonie, le Postimees créé en 1857, vient d'annoncer qu'il allait stopper la publication de sa version papier en russe, de même que son édition hebdomadaire "Den za Dnyom".

Durant la période soviétique, il avait été débaptisé et paraissait sous le nom "Edasi". Il avait repris son nom initial en 1990, avant même le retour de l'indépendance estonienne.

Ce journal va recentrer cette version en langue russe sur des portails internet, comme rus.postimees.ee ou limon.ee, en raison de la désaffection croissante de son lectorat russophone.

Le groupe Postimees fait partie de Eesti Meedia, le grand groupe norvégien de média si influent dans la zone baltique qui comprend également outre le célèbre quotidien et ses déclinaisons régionales à Pärnu et Tartu, Maas Elu ainsi que les magazines 60+ et 30+.

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 04:38
Plus besoin d'aller à la banque pour ouvrir un compte en Estonie !

Le gouvernement estonien avait annoncé son intention d'autoriser les détenteurs des cartes de E-résident à ouvrir des comptes bancaires hors du territoire estonien et il avait donc été prévu qu'un projet de loi serait soumis au Parlement à l'automne

C'est désormais chose faite puisque le ministère de l'Economie vient de publier un communiqué en date du 21 septembre 2016 précisant que les résidents et E-résidents estoniens allaient bientôt pouvoir ouvrir des comptes courants sans avoir à se présenter physiquement à la banque !

Le projet de décret du Ministre des Finances Sven Sester permet donc cette simplification, tout en maintenant bien entendu de hauts standards de sécurité pour les opérations bancaires.

L'objectif est bien sur de permettre aux e-residents d'investir plus facilement en Estonie et de permettre la création de nombreux emplois.

Cette règlementation est prise en application de la loi sur le blanchiment et la prévention du financement du terrorisme votée au Parlement estonien (Riigikogu) en juin dernier.

Retrouvez le communiqué du 21 septembre 2016 (en estonien): http://www.fin.ee/maaruse-eelnou-voimaldaks-pangakontot-avada-kontorisse-minemata/

et notre article E-résidence estonienne : comment ça marche et à quoi ça sert ?

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 08:27
L'Estonie condamnée par la CEDH pour mauvais traitements dans l'arrêt Mihhailov du 30 août 2016

Dans sa décision Mihhailov no 64418/10 du 30 août 2016, la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) condamne la République d'Estonie pour mauvais traitements et violation de l'article 3 de la Convention.

Dans cette affaire, Aleksandr Mihhailov, un apatride né en 1976 et résidant à Narva (Estonie) disait avoir été victime de brutalités policières pendant son arrestation et sa détention et se plaignait d’un défaut d’enquête effective à cet égard.

Le 29 avril 2009, la police de Narva (Estonie) reçut un appel d’urgence. L’auteur de l’appel, qui entendait signaler le comportement de deux hommes jeunes, précisa que l’un des deux portait un couteau et que l’autre était ivre. La police arrêta les deux hommes, dont M. Mihhailov. Ce dernier soutenait que pendant son arrestation, la police l’avait frappé à coups de poing, l’avait piétiné et lui avait fait subir d’autres formes de maltraitances physiques, sans raison.

Il dit avoir également reçu des coups violents, et dénués de toute justification, pendant sa détention. M. Mihhailov fut conduit à l’hôpital le lendemain en état de commotion cérébrale mais l’hôpital le laissa sortir peu après.

M. Mihhailov déposa une plainte pour mauvais traitements infligés par des policiers. Après plusieurs refus, une enquête pénale fut lancée le 5 mai 2009 et, un mois plus tard, les autorités prirent la déposition des policiers accusés. L’étude du dossier médical de M. Mihhailov et de certains autres documents fut également ordonnée en juin 2009 ; deux mois plus tard, un médecin légiste conclut que les blessures de M. Mihhailov avaient dû être infligées peu avant que celui-ci ne fût examiné par un médecin le 30 avril 2009, sans qu’il fût toutefois possible d’en établir la cause exacte. Les autorités recueillirent également la déposition d’autres policiers, de quatre enfants qui avaient assisté à l’arrestation, d’autres détenus et des ambulanciers qui avaient été appelés au poste de police pour prendre en charge M. Mihhailov.

Les autorités estoniennes rejetèrent toutefois à maintes reprises les demandes formulées par le requérant, qui souhaitait qu’un médecin légiste l’examine, qu’on recueille les dépositions d’autres témoins, qu’on le confronte aux témoins ou aux policiers accusés et qu’on analyse les enregistrements pris par les caméras de surveillance installées dans le poste de police.

Finalement, en janvier 2010, l’enquêteur décida de mettre un terme à l’enquête. Il conclut que le recours à la force sur la personne de M. Mihhailov avait été justifié par l’agressivité affichée par celui-ci tant pendant son arrestation que pendant la garde à vue qui s’était ensuivie. Les déclarations des codétenus de M. Mihhailov à l’appui de la version des faits de celui-ci ne furent pas jugées crédibles. Les recours formés contre cette décision furent rejetés.

Dans une procédure qui avait été engagée parallèlement pour une autre infraction, M. Mihhailov fut acquitté faute de preuve.

Invoquant l’article 3 (interdiction des traitements inhumains ou dégradants) de la Convention, M. Mihhailov se plaignait du traitement que lui avait infligé la police, alléguant que le recours à la force n’avait aucune raison d’être et que l’enquête contre la police n’avait pas été effective.

La CEDH a reconnu une violation de l’article 3 et lui a alloué un dédommagement de 10 000 euros pour préjudice moral, ainsi que 4 500 euros pour frais et dépens

Retrouvez l'arrêt de la CEDH du 30 août 2016 en fichier Pdf:

L'Estonie condamnée par la CEDH pour mauvais traitements dans l'arrêt Mihhailov du 30 août 2016
Repost 0
Published by thierry vallat - dans CEDH droit et Estonie
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 06:36
Nuits blanches à colorier

Nous vous avons déjà parlé de l'évènement Made in France pour les nuits blanches: tout l'été à Tallinn avec l'ouverture de la Pop up store "Made in France pour les Nuits Blanches" du 21 Juin au 27 Août 2016 chez SiidilaboR Tallinn, Olevimägi 6.

Après de nombreuses expositions centrées autour de la photo de mode française contemporaine entre 2009 et 2013, rappelons que ce sont en effet des marques de la création indépendante 100 % "made in France" qui sont à l'honneur pendant l'été en Estonie au coeur de la vieille ville de Tallinn, à l'invitation de Siidilabor Tallinn et du Cabinet Thierry Vallat.

Pour commémorer cet événement, le collectif de créateurs vient d'éditer de superbes planches à colorier pour les petits, et surtout les grands. Elles sont disponibles dès maintenant chez SiidilaboR Tallinn, Olevimägi 6.

Comment leur est venue cette délicieuse idée ? Laissons leur donc la parole:

"Depuis le début de l'été, une question résonne dans la tête des tallinoises et des tallinois: les honorables citoyens de la ville de Tallinn en Estonie se demandent ce que peuvent bien faire les participants de "Nuits Blanches"... de leurs nuits ?

Alors, l`heure de la vérité a sonné.

Oyez-oyez, braves gens, vous allez tout savoir ! Et cela même avant les chauffeurs de taxi de Tallinn qui, eux aussi, se demandent depuis le mois de juin ce qui se passe exactement et vraiment à cette adresse de Olevimägi 6 ?

Avant de tout vous dire, il faut que nous vous fassions une confidence: une nuit, on a vu Cendrillon rentrer en citrouille car elle n`a pas vu le temps passer.
Nous avons vu des rats qui ne se sont pas transformés en chevaux, mais le matin trois motos étaient garées devant notre boutique...
Nous avons fait la connaissance d'une sirène qui ne sait pas nager.
Et chaque fois nous avons fait une photo, c'est sur facebook, vous pouvez vérifier si vous voulez.

Bref, si on commence par le début... Un jour à Paris quelqu'un qui ressemble beaucoup à Pouchkine nous a invité à Tallinn contre quelques dessins. Puisque le dessin c'est fragile en France depuis 2015 et que le 7 janvier notre styliste qui nous publie mondialement
depuis Paris, était gravement blessée à Tallinn le même jour pour une raison qu`on ne peut pas dévoiler, et qu`il y a une boutique qui vend nos créations, et que certains d'entre nous seront sans doute virés de Canal+ avan
t 2025, et que , et que...

Le meilleur vin, le plus cher qui existe dans le monde, c`est celui qu`on boit avec les amis: nous avons accepté.

Il est recommandé de bien laver vos mains avant de toucher nos coeurs!

Tallinn comme un havre de paix en 2016
Certains d'entre nous sont venus à Tallinn en 2016 pour la 1ère fois, certains étaient venus avant, certains ne sont restés qu'une semaine, certains deux jours, certains peut-être toute la vie. Justement. si on y réfléchit bien, la dernière fois qu`on s'est retrouvés tous ensemble c'était
pour l`enterrement d'un grand dessinateur en 2003 à Lésigny-sur-Creuse. Cause naturelle d`ailleur
s. A l'époque c'était grave.

On a dit combien de caractères pour ce texte déjà?

Les nuits blanches à colorier ... Et vous voulez savoir comment nous nous connaissons ?
Certains d'entre nous se sont trouvés ensemble à l`école, à l`université, et après pendant un projet de film d`animation, ou pendant une série télé. Certains d'entre nous ont créé des
marques, des boutiques, des magazines... Nous nous croisons régulièrement dans le quartier du Palais Royal et encore plus souvent sur la péniche Le Marcounet (amarrée au 14, quai de l`hôtel de Ville , si vous voulez prendre un jour un verre avec nous) .
Cet été, nous avons été à Tallinn pour la boutique pop-up chez Siidilabor, mais nous avons également invité des amis de Paris, qui savent souvent dessiner eux aussi. Et, comme autrefois, nous avons tous dessiné un carnet de voyage pour mémoriser les rues de Tallinn, les portes qu`on aime bien, les promenades qu`on a fa
it ensemble.

Nous avons également dessiné des sculptures et des peintures de Bernt Notke et Hermen Rode, et à Paris, au musée de Cluny, nous avons dessines quelques personnages importants de l`art médiéval et que vous connaissez depuis certaines tapisseries.
Nous nous sommes partagé les taches comme dans un long-métrage de film d'animation; les dessinateurs pour les décors, les dessinateurs pour les personnages, les dessinateurs pour les costumes ou les détails etc . Et après, à l`aide d`une table lumineuse, nous les avons tous réunis sur des feuilles A4.

Sur ces feuilles à colorier, la vieille ville se trouve librement mélangée avec les personnages venus de peintures et de sculptures présentes à Tallinn. La légende de la licorne se trouve devant une porte derrière laquelle nous avons dansé le tango argentin en mo
is de Juillet.

Et quand vous voyez l`horloge de l`Eglise du St Esprit, sachez que nous avons bu des cocktails derrière cette horloge pendant tout l'été: il y a la terrasse de Kerhwieder dans le jardin de cette
église. La propriétaire s`est plaint que les touristes n`arrêtent pas d`arracher les fleurs de lys que sa femme a planté. Du coup, nous les avons ressuscité sur nos dessins: elle sont juste devant l'horloge.
Les hérissons, les mouettes, les canards, les autres oiseaux dont nous ne connaissons pas le nom, les chiens , les chats, les rats... nous les avons vraiment croisé à Tallinn. Il y a même une famille de renards qui habite à
Toompea.

Nous laissons derrière nous un carnet de voyage très interactif . Un jour,
quand les souvenirs de notre séjour à Tallinn commenceront à s`estomper, vous serez toujours là pour les colori
er."

Une idée très poétique à découvrir sans modération avec ces dessins, lesquels font bien entendu l'objet d'une protection juridique et d'un copyright déposé par les soins du Cabinet Thierry Vallat.

Nuits blanches à colorier Nuits blanches à colorier Nuits blanches à colorier
Nuits blanches à colorier
Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 08:09
E-résidence estonienne : comment ça marche et à quoi ça sert ?

La République d'Estonie est le premier pays au monde à offrir la possibilité de devenir e-citoyen.

Il s'agit d'une identité digitale transnationale qui peut être accordée à quiconque est intéressé notamment pour créer et administrer une société estonienne en ligne et qui procure des services de confiance sécurisés et authentifiés.

A ce jour, et depuis le lancement de cette opération en décembre 2014, plus de 11.000 e-cartes de e-résidents ont été allouées à des bénéficiaires de 133 pays dont 370 français (lire notamment notre article du 20 juin 2016 E-résidence en Estonie)

Mais à quoi ça sert ?

Un E-résident peut :

  • signer digitalement des documents et des contrats
  • vérifier l'authenticité de la signature de documents
  • crypter and transmettre des documents de manière sécurisée
  • créer une société estonienne en ligne . Il est nécessaire pour cela d'avoir une addresse physique en Estonie.
  • Administrer la société de n'importe quel point du globe
  • effectuer des opérations de banque en ligne et des transferts d'argent. Pour le moment il faut au moins une fois se rendre à la banque en Estonie, mais un projet de loi est en cours pour dématérialiser le process.
  • Declarer ses impôts en Estonie online.

Ce sont les mêmes services que les estoniens utilisent depuis plus de dix ans et qui sont désormais accessibles à tous.

Le E-resident reçoit une carte d'identification '' ID card '' qui permet:

  • l'identification digitale et l'authentication pour des services sécurisés
  • la signature électronique de documents
  • la verification online du caractère authentique d'un document
  • le cryptage d'un document

La signature électronique et l'authentication sont juridiquement équivalentes à une signature manuscrite.

La carte de e-Resident et les services associés sont construits sur la base d'une solution technique incluant une clé publique 2048-bit. La carte contient une puce avec deux certificats de sécurité: le premier pour l'authentication, appelé PIN1, et le second pour la signature digitale appelé PIN2. (PIN1 avec 4 caractères et PIN2 avec un minimum de 5)

Attention: la e-Residence n'octroye pas la citoyenneté estonienne, ni la résidence fiscale ou le droit de rentrer en Estonie ou la communauté européenne La carte de e-Resident n'est pas un document de voyage et ne comporte pas de photographie de son titulaire.

Conséquence pratique: vous conservez votre résident fiscale habituelle sans craindre de double imposition.

Nos amis anglais pourraient certainement utilement y avoir recours suite au Brexit

Pour tout renseignement, contactez l'ambassade ou le consulat d'Estonie le plus proche de chez vous ou le Cabinet Thierry Vallat qui demeure à votre disposition pour tout investissement dans ce fort attractif pays qu'est l'Estonie (cabinet secondaire à Tallinn)

Retrouvez également les tableaux actualisés des statistiques concernant la E-résidence en Estonie https://app.cyfe.com/dashboards/195223/5587fe4e52036102283711615553

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 18:19
Keep a foot in EU: Estonia’s e-residency programme for Bremain or Estin

Estonia made waves in technology circles in 2015 when it launched its so-called “e-residency” programme.

People living anywhere in the world can sign up over the internet to receive an Estonian government ID and gain a special category of residency.

By the way, the first e-resident is a brit, Edward Lucas !

This scheme doesn’t give you Estonian citizenship or even proper rights to live in the country – but there are a lot of advantages.

“e-Residency offers to every world citizen a government-issued digital identity and the opportunity to run a trusted company online, unleashing the world’s entrepreneurial potential.“

The Republic of Estonia is the first country to offer e-Residency — a transnational digital identity available to anyone in the world interested in administering a location-independent business online. e-Residency additionally enables secure and convenient digital services that facilitate credibility and trust online.

If you’re worried about losing your European Union citizenship for business reasons, you can use the e-residency to set up an Estonian company.

This will by extension be an EU company and allow you to trade in all EU countries.

You don’t have to actually physically go to Estonia to do it and you can administer your Estonian company from anywhere in the world – including the UK.

More information available with a simple call or mail to our firm in Paris or Tallinn

Find also some clues here.

Keep a foot in EU: Estonia’s e-residency programme for Bremain or Estin
Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 08:52
E-résidence en Estonie: le seuil symbolique du 10.000 e-résident estonien est atteint

C'est à un entrepreneur américain Manu Sporny, qu'est revenu l'honneur de devenir le 10.000è e-resident estonien, en recevant sa carte à l'Ambassade d'Estonie à Washington DC le 18 mai 2016.

L'Estonie, toujours à la pointe des nouvelles technologies a lancé en décembre 2014 cet ambitieux programme afin de permettre à tout citoyen, qu'il soit ou non de l'Union européenne, et n'étant pas résident permanent dans ce pays, de devenir E-résident estonien et de pouvoir ainsi bénéficier de nombreux services dématérialisés totalement en ligne, qu'utilisent déjà avec profit les citoyens estoniens avec leur carte d'identité électronique (voir notre article du 24 janvier 2015 La E-résidence en Estonie: c'est aujourd'hui possible !)

Ce document numérique ne vaut pas en revanche comme permis de séjour pour résider en Estonie, ni pour obtenir la citoyenneté estonienne, mais facilite de nombreuses démarches.

C'est ainsi que sont accessibles par exemple la signature numérique de documents sécurisés, les opérations bancaires ou les relations avec les administrations.

Il est donc possible d'ouvrir un compte en ligne ou créer une société très aisément, et avec une sécurité maximum, à l'aide de cette carte d'identité virtuelle, valable trois ans

Il devient ainsi très simple et sécurisé d'investir en Estonie, pays qui a déjà intégré depuis cinq années la zone euro, et qui présente de nombreux avantages pour les investisseurs potentiels.

L'Estonie tablait initialement sur 2.000 demandes à la fin 2015, et ce sont 3.816 applications qui avaient été reçues à la fin juillet 2015 (Kristen Michal annonce le succès du programme de E-résidence en ..)

Et en seulement 18 mois et après la première e-carte dévolue au britannique Edward Lucas, nous voici déjà arrivés au seuil symbolique du 10.000è citoyen digital. !

La porte-parole du programme Katre Kasmel vient d'ailleurs d'annoncer que l'ambition serait d'atteindre désormais les 10 millions d'e-residents à l'horizon 2025.

Les applications pour la e-residence proviennent de 129 pays differents: plus de 20 % des personnes intéressées sont finlandaises, mais viennent ensuite les russes, américains et les ukrainiens, d'après le journal Estonian World.

De trop rares français ont sauté le pas...pourquoi pas vous ?

Le gouvernement estonien vient d'annoncer son intention d'autoriser les détenteurs d'une telle E-carte à ouvrir des comptes bancaires hors du territoire estonien et il a été prévu que le projet de loi d'ores et déjà soumis au parlement soit mis en place cet automne.

E-résidence en Estonie: le seuil symbolique du 10.000 e-résident estonien est atteint
Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 10:35
Accés à l'Internet en prison: la CEDH condamne l'Estonie dans l'affaire Kalda

L'Estonie a été condamnée ce 19 janvier par la Cour européeenne de droits de l'homme dans une décision Kalda c/ Estonie n° 17/42910 qui repose la question de l'accès à Internet pour les prisonniers.

Dans cette affaire, Roméo Kalda, détenu à la prison estonienne de Tartu s'était plaint du refus des autorités de lui donner accès à certains sites internet, ce qui l’aurait empêché d’effectuer des recherches juridiques.

Ce ressortissant estonien né en 1974, qui purge actuellement une peine de réclusion à perpétuité, allèguait qu’en octobre 2007 les autorités de la prison de Tartu refusèrent sa demande d’accès au site internet du bureau d’information du Conseil de l’Europe à Tallinn et à deux bases de données publiques, à savoir les sites internet du Garde des Sceaux et du Parlement estoniens, où l’on peut trouver des instruments législatifs et des décisions judiciaires. Il se plaignit au ministère de la Justice, qui rejeta sa plainte en novembre 2007.

À l’issue de la procédure qui s’ensuivit devant les tribunaux nationaux, la Cour suprême rejeta finalement – en décembre 2009 – le recours de M. Kalda, concluant que l’interdiction pour les détenus d’accéder aux trois sites internet en question se justifiait par des raisons de sécurité et des considérations économiques.

La haute juridiction estonienne estima notamment que l’accès à des sites internet additionnels pouvait augmenter le risque que les détenus s’engagent dans des communications interdites, ce qui nécessiterait une surveillance accrue et donc une augmentation des coûts. Invoquant l’article 10 (liberté d’expression),

M. Kalda a soutenu que l’interdiction qui lui a été faite d’avoir accès aux sites internet en question a emporté violation de son droit de recevoir des informations via Internet et explique qu’il souhaitait pouvoir mener des recherches juridiques en vue de plusieurs procédures judiciaires qu’il a engagées pour contester le système pénitentiaire estonien

La CEDH a suivi son raisonnement et a condamné l'Estonie dans son arrêt de chambre du 19 janvier 2016 (http://hudoc.echr.coe.int/app/conversion/pdf/?library=ECHR&id=003-5274809-6556598&filename=Judgment%20Kalda%20v.%20Estonia%20-%20prisoner%E2%80%99s%20access%20to%20Internet%20websites%20containing%20legal%20information.pdf …)

Cet arrêt repose une nouvelle fois la question brûlante de l'accès internet pour les détenus incarcérés.

La CEDH prends toutd 'abord le soin de rappeler que le refus d'accès à Internet lui parait parfaitement envisageable: l'article 10 de la Convention ne peut être interprété comme obligeant des pays à accorder un accès.

Dès lors, certains pays comme la France peuvent continuer de prohiber toute possibilité de connection, alors que d'autres, comme l'Estonie autorise un accès limité.

C'est en revanche dans ce dernier cas que le refus d'accès à certains sites d'information doit être motivé selon la Cour, ce que l'Estonie n'avait pas fait, à tort.

Depuis de nombreuses années, le contrôleur général des lieux de privation de liberté recommande un assouplissement des règles d'accès des détenus à l'informatique. Seuls quelques établissements ont par aileurs ouvert des connections à titre exprimental.

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie CEDH ntic
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 18:15
Lourd verdict à Tallinn: 7 et 5 ans d'emprisonnement pour les présumés complices du djihadiste estonien Sazanakov

Le verdict est tombé ce 12 janvier 2016, et il est très lourd pour les deux prévenus qui ont été déclarés coupables par le tribunal du comté d'Harju (Estonie) et écopent respectivement de 7 et 5 années d'emprisonnement.

Depuis le 23 novembre 2015 à Tallinn (Estonie) avait en effet débuté le procès de deux individus, Ramil Khalilov (24) and Roman Manko (30), soupçonnés d'avoir aidé un troisième homme à fuir vers la Syrie afin de rejoindre les rangs de l'organisation DAESH

Les deux accusés étaient poursuivis devant le tribunal tallinnois pour des griefs de financement d'actes de terrorisme et de soutien logistique à une entreprise terroriste.

Les services de sécurité estoniens, ISS, les avaient arrêté en Avril 2015.

Selon les charges retenues contre eux, les deux accusés auraient soutenu les actions de Ivan Sazanakov, aka Abdurrahman Azan, ressortissant estonien de 31 ans qui combat désormais dans les rangs du prétendu Etat islamique, notamment en leur fournissant une logistique.

Selon la procureure Laura Vaik, les deux hommes auraient donné de l'argent à Sazanakov et essayé d'en transférer en Syrie, via Wertern Union.

L'acte d'accusation évoque plusieurs centaines d'euros à chaque fois pour un total de quelques milliers d'euros en tout.

Les avocats de la défense, Olavi-Jüri Luik pour Manko et Kristi Rande conseil de Khalilov, rétorquent pour leur part que les deux accusés n'ont fait qu'apporter leur soutien à la famille de Sazanakov et non au terrorisme islamique, et contestent l'ensemble des charges selon eux sans fondement.

Durant les audiences, les mesures de sécurité ont été singulièrement renforcées et les débats spécialement aménagés afin de permettre aux deux hommes de faire leurs 5 prières quotidiennes.

Les deux accusés risquaient entre 2 et 10 ans de prison, s'ils sont reconnus coupables.

Les autorités estoniennes ont également lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Sazanakov, qui s'est enfui d'Estonie en 2013,emmenant sa femme et ses deux enfants avec lui.

Il s'agit du seul cas avéré à ce jour d'un estonien ayant rejoint DAESH pour le djihad.

LIre également à ce sujet (en estonien) l'article du journal Postimees: http://www.postimees.ee/3409007/fotod-ja-video-islamiterrorismi-toetamises-suudistatavad-eesti-mehed-astusid-kohtu-ette

Les deux mis en cause avaient plaidé non coupable et peuvent bien entendu faire appel de cette lourde décision (voir en anglais http://www.baltictimes.com/two_jailed_over_terrorism_in_estonia/)

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 14:18
Début le 23 novembre 2015 du procès à Tallinn de deux complices du djihadiste estonien Ivan Sazanakov

Débute aujourd'hui lundi 23 novembre 2015 à Tallinn (Estonie), le procès de deux individus, Ramil Khalilov (24) and Roman Manko (30), soupçonnés d'avoir aidé un troisième homme à fuir vers la Syrie afin de rejoindre les rangs de l'organisation DAESCH

Les deux accusés sont poursuivis devant le tribunal du comté d'Harju pour des griefs de financement d'actes de terrorisme et de soutien logistique à une entreprise terroriste.

Les services de sécurité estoniens, ISS, les ont arrêté en Avril dernier.

Selon les charges retenues contre eux, les deux accusés auraient soutenu les actions de Ivan Sazanakov, aka Abdurrahman Azan, ressortissant estonien de 31 ans qui combat désormais dans les rangs du prétendu Etat islamique

Selon la procureure Laura Vaik, les deux hommes auraient donné de l'argent à Sazanakov et essayé d'en transférer en Syrie, via Wertern Union.

L'acte d'accusation évoque plusieurs centaines d'euros à chaque fois pour un total de quelques milliers d'euros en tout.

Les avocats de la défense, Olavi-Jüri Luik pour Manko et Kristi Rande conseil de Khalilov, rétorquent pour leur part que les deux accusés n'ont fait qu'apporter leur soutien à la famille de Sazanakov et non au terrorisme islamique, et contestent l'ensemble des charges selon eux sans fondement.

Durant les audiences, les mesures de sécurité ont été singulièrement renforcées et les débats spécialement aménagés afin de permettre aux deux hommes de faire leurs 5 prières quotidiennes.

Les deux accusés risquent entre 2 et 10 ans de prison, s'ils sont reconnus coupables.

Les autorités estoniennes ont également lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Sazanakov, qui s'est enfui d'Estonie en 2013,emmenant sa femme et ses deux enfants avec lui.

Il s'agit du seul cas avéré à ce jour d'un estonien ayant rejoint DAESCH pour le djihad.

LIre également à ce sujet (en estonien) l'article du journal Postimees: http://www.postimees.ee/3409007/fotod-ja-video-islamiterrorismi-toetamises-suudistatavad-eesti-mehed-astusid-kohtu-ette

A noter aussi cette semaine,mais cette fois en Suède, que le parquet antiterroriste local a annoncé le renvoi devant le tribunal de Göteborg de deux hommes, membres présumés de l'organisation Etat islamique, pour des assassinats commis en Syrie en 2013.

Le procès doit débuter jeudi. L'agglomération de Göteborg, la deuxième de Suède, a vu selon la police suédoise partir 120 hommes pour le Djihad, ce qui en ferait l'un des lieux de recrutement de prédilection en Europe.

Mise à jour du 12 janvier 2016:

le verdict est tombé aujourd'hui 12 janvier 2016: déclarés coupables, les deux prévenus écopent respectivement de 7 et 5 années d'emprisonnement. Ils avaient plaidé non coupable et peuvent faire appel de cette décision (voir en anglais http://www.baltictimes.com/two_jailed_over_terrorism_in_estonia/)

Début le 23 novembre 2015 du procès à Tallinn de deux complices du djihadiste estonien Ivan SazanakovDébut le 23 novembre 2015 du procès à Tallinn de deux complices du djihadiste estonien Ivan Sazanakov
Repost 0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 12:03
ECHR 03.09.2015: Public disclosure of Estonian’s past employment as a driver for the KGB, 13 years later, breached his right to respect for his private life

Public disclosure of Estonian’s past employment as a driver for the KGB, 13 years later, breached his right to respect for his private life

In yesterday's Chamber judgment (13.09.2015) in the case of Sõro v. Estonia (application n° 22588/08) the European Court of Human Rights held, by a majority, that there had been a violation of Article 8 (right to respect for private life) of the European Convention on Human Rights.

The case concerned Mr Sõro’s complaint about the fact that information about his employment during the Soviet era as a driver for the Committee for State Security of the USSR (the KGB) had been published in the Estonian State Gazette in 2004.

The Court found that in Mr Sõro’s case this measure had been disproportionate to the aims sought. In particular, under the relevant national legislation, information about all employees of the former security services – including drivers, as in Mr Sõro’s case – was published, regardless of the specific function they had performed.

The Court held that Estonia was to pay Mr Sõro 6,000 euros (EUR) in respect of non-pecuniary damage and EUR 1,444.74 in respect of costs and expenses.

http://hudoc.echr.coe.int/eng-press?i=001-156518

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 02:46
L'Estonie condamnée par la CEDH pour violation de la vie privée par l'arrêt Sõro du 3 septembre 2015

La divulgation, 13 ans après les faits, d’informations relatives à l’emploi de chauffeur occupé par un Estonien au service du KGB s’analyse en une violation du droit de l’intéressé au respect de sa vie privée.

Dans son arrêt de chambre rendu le 3 septembre dans l’affaire Sõro c. Estonie (requête n° 22588/08), la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) dit, à la majorité, a condamné l'Estonie pour violation de l’article 8 (droit au respect de la vie privée) de la Convention européenne des droits de l’homme.

La CEDH estime que la mesure prise à l’égard du requérant n’était pas proportionnée aux buts qu’elle poursuivait.

Dans cette affaire, Mihhail Sõro, un ressortissant estonien né en 1948 et résidant à Tartu (Estonie), se plaignait de la publication, au journal officiel estonien de 2004, d’informations relatives à l’emploi de chauffeur qu’il avait occupé au service du Comité pour la sécurité de l’État de l’URSS (le KGB) à l’époque soviétique

De 1980 à 1991, il fut employé comme chauffeur par l’antenne estonienne du Comité pour la sécurité de l’État de l’URSS (le KGB). En février 2004, le service de la sécurité intérieure estonien lui présenta un avis indiquant qu’il avait été fiché en application de la loi estonienne sur la divulgation des noms des employés ou collaborateurs des organisations de sécurité ou des services de renseignement ou de contre-espionnage des forces armées des États ayant occupé l’Estonie (« la loi sur la divulgation »).

La loi en question, entrée en vigueur en 1995, prévoit que ces personnes feront l’objet d’un fichage et d’une divulgation d’informations concernant leur travail ou leur coopération pour le compte d’organisations de sécurité ou de renseignement à moins qu’elles n’aient avoué pareilles activités au service de la sécurité intérieure estonien dans un délai d’un an à compter de l’entrée en vigueur de la loi.

En juin 2004, un communiqué indiquant que M Sõro avait travaillé comme chauffeur au service du Comité pour la sécurité de l’État fut inséré dans une annexe au journal officiel et publié tant dans la version papier de celui-ci que dans sa version électronique diffusée sur Internet.

Le requérant saisit alors le Chancelier de la Justice, puis le tribunal administratif, demandant de déclarer illégales les mentions publiées au journal officiel. Dans son recours, il alléguait notamment qu’il n’avait jamais été accusé d’avoir participé à l’occupation par la force du territoire estonien et qu’aucune preuve du contraire ne lui avait été présentée. Il affirmait en outre qu’il avait travaillé comme simple chauffeur au service du Comité pour la sécurité de l’État, qu’il ignorait tout de la collecte du renseignement, que la publication du communiqué litigieux lui avait fait perdre son emploi et qu’elle lui avait valu des calomnies. Le tribunal administratif le débouta, au motif notamment que celui-ci n’avait pas contesté l’avis qui lui avait été remis. Cette décision fut confirmée par une cour d’appel. En février 2008, la Cour suprême estonienne refusa d’examiner son recours.

La Cour n’a pas été convaincue qu’il existe un lien raisonnable entre les buts légitimes poursuivis par la loi et la publication d’informations sur tous les employés des anciens services de sécurité, y compris les chauffeurs, comme en l’espèce, quelles qu’aient été leurs fonctions au sein des services en question. En outre, si la loi sur la divulgation est entrée en vigueur trois ans et demi après la déclaration d’indépendance de l’Estonie, la publication d’informations concernant les anciens employés des services de sécurité s’est étendue sur plusieurs années. En l’espèce, les informations concernant le requérant n’ont été publiées qu’en 2004, près de treize ans après la déclaration d’indépendance.

La CEDH estime que le danger que les anciens agents du KGB pouvaient initialement constituer pour le nouveau régime démocratique s’est considérablement atténué avec le passage du temps. Elle observe que le danger que M Sõro pouvait représenter au moment de la publication du communiqué n’a pas été évalué. Enfin, si la loi sur la divulgation n’emportait pour lui aucune restriction d’activités professionnelles, celui-ci affirme que ses collègues l’ont dénigré et qu’il a été contraint de quitter son emploi. S’il ne s’agit pas là d’un effet recherché par la loi, cela n’en reflète pas moins la gravité de l’ingérence subie dans son droit au respect de sa vie privée.

A la lumière de ces considérations, la Cour conclut que l’ingérence en question n’était pas proportionnée aux buts poursuivis. En conséquence, il y a eu violation de l’article 8 (droit au respect de la vie privée) de la Convention européenne des droits de l’homme.

En conséquence, l’Estonie est condamnée à verser 6.000 euros pour dommage moral et 1.444,74 euros pour frais et dépens.

Retrouvez l'arrêt Sõro c/ Estonie du 3 septembre 2015 (en anglais): http://hudoc.echr.coe.int/eng-press?i=001-156518

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie CEDH
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 13:21
Initiation à la langue estonienne: cours gratuit le 11 septembre 2015 gràce à l'Ambassade d'Estonie et l'Inalco

Vous auriez envie d'apprendre l'estonien, mais vous n'avez jamais eul'occasion de franchir le pas?

L'Ambassade d'Estonie et la section d'estonien de l'Institut national des langues et civilisation orientales (INALCO) vous invitent à prendre votre


PREMIÈRE LEÇON D'ESTONIEN

Le vendredi 11 sep
tembre 2015 à 19h
dans les locaux de l'Ambassade, 17 rue de la Baume, Paris 8e.

Ce cours gratuit d'une heure et demie, assuré par des enseignants de l'INALCO, vous permettra d'entrevoir les charmes de cette langue finno-ougrienne à la fois mélodieuse et exotique. Vous vous familiariserez avec la prononciation, ainsi qu'avec quelques mécanismes grammaticaux de base et des expressions de la vie quotidienne.

Le cours sera suivi par une rencontre informelle autour d'un verre avec les enseignants et les étudiants de l'INALCO, qui pourront répondre à vos questions sur l'apprentissage de cette belle langue que j'ai eu pour ma part la chance d'étudier pendant quatre années à l'INALCO.

Pour participer à ce cours, réservez votre place avant le 9 septembre par courriel : estonie@mfa.ee

ou par téléphone : 01.56.62.22.00

N'hésitez pas !

Cours d'initiation à la langue estonienne le 11 septembre à Paris

Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 09:59
L'officier de sécurité estonien Eston Kohver condamné ce 19 août 2015 à 15 ans de prison par le tribunal de Pskov

понятно "Ponyatno" (c'est compris en russe) a répondu, résigné, le prévenu lorsque la juge Julia Ulanova lui a demandé si le verdict était clair pour lui

Le tribunal régional de l'Oblast de Pskov vient en effet de condamner dans un verdict très sévère, mais attendu, Eston Kohver, un citoyen estonien, donc membre à part entière de l'Union Européenne, à purger une peine de 15 années d'emprisonnement dans un établissement pénitentiaire de haute sécurité, ainsi qu'à une amende de 100.000 roubles (1.379 €)

Rappelons qu'il s'agit des poursuites contre cet officier de l'ISS, la police de sécurité estonienne appelée aussi familièrement KaPo, qui patrouillait dans la région frontalière de Luhamaa, et avait été enlevé le 5 septembre 2014 sur son territoire national. Les autorités russes affirment pour leur part qu'Eston Kohver ne serait qu'un simple contrebandier qui opérait sur leur sol et a été arrêté en Russie.

Après un séjour de plusieurs mois à la prison moscovite de Lefortovo, Eston Kohver, a été transféré à Pskov pour son procès pour répondre, à huis clos, depuis fin juillet des charges d'espionnage, de possession et contrebande d'armes (un pistolet Taurus américain), et de passages illégaux de frontière (pour plus de détails, voir notre article du 27 juillet 2015 Le procès d'Eston Kohver débute à Pskov ou comment un ...)

Il n'y avait aucun journaliste indépendant au tribunal et des conditions de défense bien éloignées des standards minima requis avec un confrère russe commis d'office peu motivé si l'on en croit ses rares déclarations (et c'est un euphémisme bien sur)

Les autorités russes, avaient annoncé, selon des sources estoniennes, qu'elle ne collaboreraient pas avec leurs homologues de Tallinn pour tenter d'en savoir plus sur les conditions fort controversées de l'arrestation de l'agent de sécurité estonien.(http://news.postimees.ee/3283353/russia-refuses-to-cooperate-with-estonia-in-investigating-kohver-case)

Le procureur avait requis 16 années de réclusion, à effectuer obligatoirement en Russie, et une amende de 200.000 roubles. Le verdict rendu aujourd'hui n'a donc malheureusement pas surpris, la messe judiciaire (car pouvait-on parler de procédure équitable) était dite. Aucune condamnation à des frais de justice n'a en revanche été prononcée et Yevgeni Aksyonov recevra 9.600 roubles (130€) au titre de l'aide juridictionnelle russe pour les 8 audiences pendant lesquelles il a défendu Eston Kohver.

Ce dernier dispose d'un délai de 10 jours pour faire appel.

Ce procès et l'enlèvement de ce citoyen de l'Union européenne sur le sol européen font bien entendu aussi écho à celui très contemporain et analogue de la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko qui vient d'être ajourné et délocalisé, mais n'ont pas rencontré sous nos latitudes un courant aussi massif de sympathie.

L'Estonie faisant partie de l'UE: des conséquences internationales ne devraient pas tarder. Le gouvernement anglais a notamment été fort prompt à réagir et a publié un communiqué https://www.gov.uk/government/news/minister-calls-for-release-of-eston-kohver-in-russia, de même que Federica Mogherini,chef de la diplomatie européenne.

Les autorités estoniennes ont bien sur également aussitôt réagi et par le truchement de la ministre des affaires étrangères Marina Kaljurand ont demandé la libération immédiate de leur ressortissant (à droite sur la photo en 2010 avec le Président de la République estonien Ilves) en dénonçant une « détention illégale », et une « violation criante de la loi internationale »

Estonia Condemns Sentencing of National in Russia ...

L'affaire Kohver est loin d'être finie !

L'officier de sécurité estonien Eston Kohver condamné ce 19 août 2015 à 15 ans de prison par le tribunal de Pskov
Repost 0
Published by thierry vallat - dans droit et Estonie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris (et sur Twitter: @MeThierryVallat)
  • Le blog de Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris (et sur Twitter: @MeThierryVallat)
  • : Blog d'actualités juridiques par Maître Thierry Vallat, avocat au Barreau de Paris (33 01 56 67 09 59) cabinet secondaire à Tallinn ISSN 2496-0837
  • Contact

Le Cabinet Thierry Vallat

  0018-BAS-SAT.jpg     

Cabinet Thierry Vallat

50, avenue de la Grande Armée 75017 Paris (cabinet secondaire Pikk 41- 10123 Tallinn)

Tel: 33(0)1.56.67.09.59

mail: thierry.vallat@gmail.com

Activités principales: Droit du travail, droit fiscal, immobilier et copropriété, droit pénal des affaires, banque et contentieux commercial, droit numérique et des robots

Recherche

Dans les médias récemment

Sputnik News du 19 mai 2017 sur l'amende infligée à Facebook par la Commission européenne https://fr.sputniknews.com/international/201705191031458040-facebook-amende-argent/

France Inter du 19 mai 2017 sur les livraisons par drones d'Amazon

BFMTV du 9 mai 2017 sur la légalité de l'allaitement en public http://www.bfmtv.com/international/une-elue-australienne-allaite-son-bebe-au-parlement-serait-ce-possible-en-france-1160372.html

Runway Magazine du 7 mai 2017 sur le décret sur les photos retouchées de mannequins http://runwaymagazines.com/new-fashion-law/

Figaro du 6 mai 2017 sur le délit de diffusion de fake news http://www.francesoir.fr/politique-france/presidentielle-bureaux-de-vote-ce-qui-est-autorise-ce-qui-est-interdit-election-scrutin-regles-loi-droit-thierry-vallat?platform=hootsuite

France Soir du 6 mai 2017 sur le fonctionnement des bureaux de vote http://www.francesoir.fr/politique-france/presidentielle-bureaux-de-vote-ce-qui-est-autorise-ce-qui-est-interdit-election-scrutin-regles-loi-droit-thierry-vallat?platform=hootsuite

L'Express du 4 mai 2017 sur l'article 97 du code electoral http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/compte-aux-bahamas-pourquoi-marine-le-pen-n-est-pas-inquietee-par-l-enquete_1905248.html

L'Express entreprise du 29 avril 2017 sur l'interdiction du vapotage au travail http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/vapoter-au-travail-sera-interdit-le-1er-octobre-2017_1903561.html

France Soir du 23 avril 2017 sur l'annulation de l'élection présidentielle http://www.francesoir.fr/politique-france/peut-annuler-election-presidentielle-resultats-fraude-scrutin-vote-conseil-constitutionnel-thierry-vallat-avocat-droit-loi

France Soir du 20 avril 2017 sur le report de l'election présidentielle http://www.francesoir.fr/politique-france/election-presidentielle-pourrait-elle-etre-reportee-report-premier-tour-empechement-candidat-thierry-vallat-avocat-mort-attentat-retrait

France Soir du 19 avril 2017 sur les sondages en période électorale http://www.francesoir.fr/politique-france/presidentielle-les-regles-relatives-aux-sondages-pendant-la-campagne-officielle-marge-erreur-candidats-medias-premier-second-tour-droit-regles-loi-avocat-thierry-vallat-fiabilite-csa-internet-en-ligne

France Soir du 7 avril 2017 sur les emplois fictifs présumés du FN http://www.francesoir.fr/politique-france/emplois-fictifs-front-national-fn-presumes-au-conseil-regional-du-nord-pas-de-calais-que-risquent-david-rachelin-enquete-premiminaire-poursuites-peines-avocat-thierry-vallat

France Soir du 14 mars 2017 sur le port du foulard au travail http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/port-du-voile-au-travail-laicite-et-discriminations-la-justice-europeenne-tranche-foulard-loi-droit-cjue-avocat-thierry-vallat-islam-religions?platform=hootsuite

Radio Orient du 14 mars 2017 itw sur l'interdiction du port du voile en entreprise http://www.radioorient.com/cour-europeenne-une-entreprise-peut-interdire-le-port-de-signes-religieux/

France Soir du 11 mars 2017 sur la violation du secret de l'instruction http://www.francesoir.fr/politique-france/penelopegate-qu-est-ce-que-la-violation-du-secret-de-instruction-francois-fillon-penelope-parquet-national-financier-pnf-juges-avocats-thierry-vallat-droit-proc%C3%A9dure

Sputnik News du 10 mars 2017 débat sur l'intelligence artificielle https://fr.sputniknews.com/radio_desordre_mondial/201703101030396959-intelligence-artificielle/

Agefi Actifs du 3 mars 2017 sur l'affaire Apollonia http://www.agefiactifs.com/droit-et-fiscalite/article/affaire-apollonia-letau-se-resserre-autour-des-76473

France Soir du 1er mars 2017 sur le droit à l'oubli sur internet http://www.francesoir.fr/lifestyle-vie-quotidienne-droit-oubli-sur-internet-comment-marche-le-droit-au-dereferencement-moteur-recherche-google-vie-prive-referencement-lois-cnil-europe-justice-droit-thierrry-vallat-avocat-disparaitre

Journal du Management juridique n°55 du 28 février 2017 sur l'obligation de l'employeur de dénoncer ses salariés chauffards http://fr.calameo.com/read/000000178bf08874a4147

L'Opinion du 23 février 2017 sur la plainte pour faux visant Audrey Azoulay http://www.lopinion.fr/edition/politique/ministre-audrey-azoulay-visee-plainte-faux-en-ecriture-publique-120000

France Soir du 22 février 2017 sur la notion de conflit d'intérêt http://www.francesoir.fr/politique-france/affaire-solere-la-notion-de-conflit-interet-en-question-polemique-cadre-legal-loi-thierry-vallat-prise-illegal-interet-fillon-hatvp-cahuzac-deputes-elus

LCI du 17 février 2017 itw sur le slogan en anglais de Paris 2024 http://www.lci.fr/sport/jo-2024-plusieurs-associations-attaquent-le-slogan-en-anglais-de-paris-la-plainte-peut-elle-aboutir-2026377.html

Public Sénat du 14 février 2017 sur le délit de consultation de site terroriste https://www.publicsenat.fr/emission/senat-360/le-nouveau-rendez-vous-de-l-information-senatoriale-53205 

France Soir du 11 février 2017 sur la notion de viol dans l'affaire Théo http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/affaire-theo-aulnay-sous-bois-partir-de-quand-peut-parler-de-viol-violences-loi-droit-avocat-thierry-vallat-policiers-matraque-juge-igpn

BFMTV du 10 février 2017: itw sur les caméras piétons de la police municipale http://www.bfmtv.com/police-justice/cameras-pietons-pour-policiers-un-systeme-anti-violence-et-anti-bavure-1100293.html

France24 du 9 février 2017: itw sur le Parquet national financier http://www.france24.com/fr/20170209-avocats-francois-fillon-penelope-pnf-parquet-national-financier-dessaisir-justice

La Croix du 7 février 2017: itw sur la compétence du Parquet national financier sur l'affaire Fillon http://www.la-croix.com/France/Politique/Le-parquet-national-financier-competent-dans-laffaire-Fillon-2017-02-07-1200823089?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#/link_time=1486475997

Le Monde du 6 février 2017 itw sur le phishing ou le hameçonnage http://www.lemonde.fr/argent/article/2017/02/06/hameconnage-la-banque-doit-vous-rembourser-si-elle-ne-peut-prouver-votre-negligence_5075315_1657007.html

Libération du 27 janvier 2017 itw sur le sexisme et la modération sur Facebook http://www.liberation.fr/france/2017/01/27/pourquoi-des-feministes-denoncent-la-moderation-de-facebook_1543436

France Soir du 25 janvier 2017 sur les emplois fictifs http://www.francesoir.fr/politique-france/emplois-fictifs-d%C3%A9finition-quelle-peine-encourue-risques-penelope-fillon-fran%C3%A7ois-loi-droit-jurisprudence-thierry-vallat-avocat

Radio Méditerranée Internationale Interview du 23 janvier 2017 sur les vignettes anti-pollution 

Sputnik News du 20 janvier 2017 interview sur le soft power de Facebook https://fr.sputniknews.com/france/201701201029689183-facebook-france-startup/

France Soir du 18 janvier 2017 sur la responsabilité d'EDF en cas de coupures http://www.francesoir.fr/lifestyle-vie-quotidienne/vague-de-froid-quelle-responsabilite-pour-edf-fournisseurs-en-cas-de-coupures-de-courant-electricit%C3%A9-thierry-vallat-droits-lois

Slate du 18 janvier 2017 sur le harcèlement à domicile http://www.slate.fr/story/134768/services-aboli-frontieres-intime

France Soir du 17 janvier 2017: décryptage de l'affaire Buffy Mars http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/sms-de-drague-quelles-sanctions-pour-le-technicien-orange-et-les-harceleurs-de-buffy-mars-harcelement-twitter-facebook-texto

BFMTV du 17 janvier 2017 interview sur la gifle à Manuel Valls et ses conséquences http://www.bfmtv.com/police-justice/manuel-vals-gifle-que-risque-le-jeune-homme-interpelle-1083960.html

Le Parisien du 17 janvier 2017 sur l'affaire Buffy Mars http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/harcelement-une-blogueuse-denonce-puis-se-fait-harceler-sur-twitter-17-01-2017-6579348.php#xtor=AD-1481423553

Le Figaro du 13 janvier 2017 interview sur le fichage illégal des bénévoles de la Croix-Rouge http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/13/01016-20170113ARTFIG00351-quand-la-croix-rouge-fichait-ses-benevoles-en-secret.php

Le Parisien du 7 janvier 2017 interview sur la fermeture du site Babylon 2.0 http://www.leparisien.fr/societe/sur-facebook-babylone-2-0-enfin-ferme-le-groupe-partageait-des-photos-volees-de-femmes-nues-07-01-2017-6538266.php

Neon Mag du 6 janvier 2017 interview sur les groupes Babylon 2.0 et le revengeporn http://www.neonmag.fr/babylone-2-0-le-groupe-facebook-secret-qui-diffuse-des-photos-volees-de-femmes-nues-482095.html

LCI du 28 décembre 2016 interview sur les caméras pour les policiers municipaux http://www.lci.fr/societe/cameras-sur-les-policiers-municipaux-et-les-agents-de-securite-sncf-et-ratp-vous-avez-ete-filme-voici-ce-que-dit-la-loi-2019176.html

Village de la justice du 28 décembre 2016 sur la résurrection numérique et le droit à l'image http://www.village-justice.com/articles/Resurrection-numerique-quelle-legalite-exploitation-image-artiste-mort,23852.html

Sputnik news du 21 décembre 2016 sur le rachat de WhatsApp par Facebook https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201612211029289418-facebook-mensonge-bruxelles/

C8 du 14 décembre 2016 sur la règlementation des drones http://www.c8.fr/c8-docs-mags/pid8478-c8-focus.html

LCI du 30 novembre 2016 sur la surveillance des échanges internet par l'employeur http://www.lci.fr/societe/vie-privee-au-travail-votre-employeur-a-t-il-le-droit-de-surveiller-ce-que-vous-faites-sur-internet-2015021.html

Weka du 16 novembre 2016 sur le rétablissement de l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs http://www.weka.fr/actualite/administration/article/lautorisation-de-sortie-du-territoire-pour-les-mineurs-non-accompagnes-redevient-obligatoire-a-partir-du-15-janvier-2017-44552/

Gameblog du 1er novembre 2016 sur le cadre légal des agressions sexuelles virtuelles http://www.gameblog.fr/news/63348-agressee-sexuellement-en-realite-virtuelle-elle-raconte-son-

Konbini du 21 octobre 2016: interview sur le Cyber-harcèlement http://www.konbini.com/fr/tendances-2/cyberharcelement-marre-etre-victime/

Lexbase Ed Professions du 29 septembre 2016 sur le devoir de conseil des avocats

RTS du 29 septembre 2016: itw sur les actions en justice contre Pokemon Go

Vice News du 20 septembre 2016: que risque l'auteur d'une fausse attaque terroriste ? https://news.vice.com/fr/article/que-risque-lauteur-dune-fausse-alerte-terroriste

BFMTv du 19 septembre 2016: débat sur le swatting http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/fausse-alerte-terroriste-un-adolescent-a-ete-arrete-dans-la-marne-865457.html

L'Express du 12 septembre 2016 sur l'affaire Morandini http://www.lexpress.fr/actualite/medias/jean-marc-morandini-veut-etre-entendu-rapidement-par-la-justice_1829584.html

Sputnik News du 9 septembre 2016 débat sur les nouvelles technologies https://soundcloud.com/sputnik_fr/lancement-de-liphone-7-est-ce-que-la-technologie-nous-sauvera-dun-avenir-dystopique-ou-en-creera-t-elle-un

RMC du 8 septembre 2016: débat sur la lutte contre le sexisme http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/aud

BFMTV du 24 août 2016: interview sur les dangers de PokémonGo au bureau http://www.bfmtv.com/societe/jouer-a-pokemon-go-au-bureau-peut-s-averer-risque-1029223.html

France 3 du 12 août 2016 sur l'affaire Take Eat Easy http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/paris-la-fronde-des-livreurs-de-repas-velo-1064893.html

Europe 1 du 12 août 2016: interview sur le dossier Take Eat Easy http://www.europe1.fr/emissions/europe-1-bonjour/europe-bonjour-julia-martin-120816-2818891

La Croix du 10 août 2016 sur la requalification des contrats des coursiers à vélo http://www.la-croix.com/Economie/Social/Les-livreurs-de-repas-a-velo-se-rebellent-2016-08-10-1200781385

France Inter du 3 août 216 sur les problèmes juridiques posés par l'appli Périscope https://www.franceinter.fr/emissions/le-debat-de-midi/le-debat-de-midi-03-aout-2016

BFMTV du 28 juillet 2016 sur le harcelement sexuel et le travail dissimulé http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/trois-plaintes-deposees-contre-jean-marc-morandini-846243.html

Les Inrocks du 20 juillet 2016: suite de l'affaire Morandini http://abonnes.lesinrocks.com/2016/07/19/actualite/enquete-pratiques-de-jean-marc-morandini-suite-11854401/

Rue89 L'Obs du 15 juillet 2016 sur la diffusion de contenus choquants sur internet http://rue89.nouvelobs.com/2016/07/15/nice-risquez-si-partagez-photos-victimes-264651

FranceTVInfo du 14 juillet 2016: interview sur l'affaire Morandini http://www.francetvinfo.fr/economie/medias/morandini/affaire-morandini-c-est-du-harcelement-caracterise-affirme-l-avocat-des-acteurs-des-faucons_1546669.html

Les Inrocks du 13 juillet 2016 sur les pratiques de la société de production de JM Morandini http://abonnes.lesinrocks.com/2016/07/12/actualite/enquete-pratiques-de-jean-marc-morandini-11852954/

Sputnik News du 11 juillet 2016 sur le droit à la déconnexion http://Thierry Vallat: Il faudra une charte détaillée qui indique ... - SoundCloud 

Radio Canada du 6 juillet 2016 Interview sur la condamnation de Lionel Messi pour fraude fiscale 

Sputnik News du 5 juillet 2016 sur les déclaration de Manuel Valls sur le dumping social et la directive de 1996 https://soundcloud.com/sputnik_fr/me-thierry-vallat-ca-me-semble-audacieux-de-dire-quon-nappliquerait-pas-la-directive?utm_source=soundcloud&utm_campaign=share&utm_medium=facebook

Slate du 1er juillet 2016 sur Serge Aurier et l'appli Periscope http://www.slate.fr/story/120325/serge-aurier-periscope-paye

Le Journal du Management n°52 (juillet-août 2016): fiscalité des bitcoins et cryptomonnaies http://fr.calameo.com/read/000000178209f1e043d9b

L'Opinion du 15 juin 2016 interview sur les conséquences juridiques du Jasta http://www.lopinion.fr/edition/international/terrorisme-en-voulant-punir-l-arabie-saoudite-senat-americain-provoque-104741?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_content=content&utm_campaign=cm

La Croix du 16 mai 2016 interview sur le litige entre Uber t l'Urssaf sur le statutd des chauffeurs http://www.la-croix.com/Economie/Social/Pour-l-Urssaf-le-chauffeur-Uber-est-un-salarie-2016-05-16-1200760509

Public Sénat du 13 mai sur les dangers de Périscope http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/periscope-l-application-sans-limites-1347939

La Croix du 12 mai 2016 interview sur l'appli Periscope http://www.la-croix.com/France/Periscope-questions-apres-drame-2016-05-12-1200759614?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#/link_time=1463066713

Sputnik News du 10 mai 2016: interview sur le soutien des avocats français à leurs confrères turcs emprisonnés https://soundcloud.com/sputnik_fr/thierry-vallat-lordre-des-avocats-francais-est-solidaire-des-confreres-turcs-arretes

Public Sénat le 14 avril 2016: débat du sur le fichier PNR

20 MInutes du 14 avril 2016: un employeur qui demande un changement de prénom légal ou pas ? http://www.20minutes.fr/economie/1826595-20160414-employeur-demande-salarie-changer-prenom-legal

RMC du 25 mars 2016: interview de jean-Jacques Bourdin sur le fichier PNR http://www.thierryvallatavocat.com/2016/03/mise-en-place-d-un-fichier-pnr-europeen-et-lutte-contre-le-terrorisme-me-thierry-vallat-interroge-sur-rmc-le-25-mars-2016.html

Le Monde du 22 mars 2016: Peut-on être licencié pour utiliser les réseaux sociaux au travail http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/03/22/peut-on-etre-licencie-pour-utiliser-les-reseaux-sociaux-a-titre-personnel-au-travail_4888193_1698637.html

Sputniknews du 11 mars 2016 sur le jugement américan condamnant l'Iran à indeminiser les victimes du 11 septembre https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201603111023300130-iran-usa-11-septembre/

BFM Business du 3 mars 2016 sur l'usage de twitter au travail http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/tweeter-4-fois-par-jour-au-travail-n-est-pas-un-motif-de-licenciement-957155.html

Ouest France du 25 février 2016 Interdiction du vapotage dans les lieux publics http://www.ouest-france.fr/sante/addictions/tabac/vapotage-linterdiction-recommandee-dans-tous-les-lieux-publics-4056069

Sputniknews du 25 février 2016 sur l'amende fiscale de 1,6 milliard d'€ infligée à Google http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20160226/1022747386/france-google-impots.html#ixzz41XeliIC6

Le Parisien du 21 février 2016 sur le sextorsion http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-sextorsions-envahissent-le-net-21-02-2016-5565269.php#xtor=AD-1481423553

Sputnik news du 18 février 2016 sur la légalité du blocage de sites internet http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20160218/1021896666/france-internet-blocage.html

Lexbase (n°641 du 28 janvier 2016): nom de domaine des avocats et art 10.5 du RIN http://images.lexbase.fr/sst/N0913BWQ.pdf

L'Humanité du 12 janvier 2016: le cadre légal du Esport  http://www.humanite.fr/loi-numerique-laddiction-portee-de-clic-595184

Village de Justice du 29 décembre 2015: La France se dote d'une nouvelle règlementation sur les drones civilshttp://www.village-justice.com/articles/France-dote-une-nouvelle,21130.html

La Tribune du 17 décembre 2015 sur l'indemnisation des victimes d'attentat http://www.latribune.fr/economie/france/attentats-de-paris-l-indemnisation-des-victimes-atteindrait-300-millions-d-euros-536831.html

D8 interview pour le magazine "En quête d'actualité" du 16 décembre 2015 : la règlementation des drones http://www.d8.tv/d8-docs-mags/pid5198-d8-en-quete-d-actualite.html?vid=1342386

Lexbase (n°636 du 10 décembre 2015): précisions sur la consultation des pièces pendant la garde à vue http://images.lexbase.fr/sst/N0227BWC.pdf

Village de la Justice du 23 novembre 2015: le droit de l'Esport dans le projet de loi numérique http://www.village-justice.com/articles/droit-sport-dans-Projet-Loi,20900.html

RT France du 10 novembre 2015: arrêt CEDH Dieudonné https://francais.rt.com/france/10045-cour-europeenne-droits-lhomme-rejette

Radio Orient: débat du 5 novembre 2015 sur la réforme du droit du travail http://www.radioorient.com/live/?tab=podcast&id=27826

Lexbase du 15 octobre 2015 sur la fragilisation des droits de la defense pendant la grève des avocats http://images.lexbase.fr/sst/N9379BUW.pdf

L'Express du 2 octobre 2015 sur les amendes pour jets de mégots sur la voie publique: http://votreargent.lexpress.fr/consommation/paris-est-elle-la-seule-ville-concernee-par-l-amende-pour-jet-de-megot_1721944.html

Lexbase du 17 septembre 2015 sur les perquisitions en cabinet d'avocats et l'arrêt CEDH Sérvulo c/Portugal http://www.presentation.lexbase.fr/sites/default/files/actualites/fichiers/lj_625.pdf

Archimag n°287 de septembre 2015: neutralité et loyauté des plateformes numériques http://Numéro 287 : Démat des factures : passage à l'acte

Vice News du 31 août 2015 sur les soupçons de chantage dans l'affaire Eic Laurent/Roi du Maroc https://news.vice.com/fr/article/les-deux-journalistes-francais-accuses-davoir-fait-chanter-le-roi-du-maroc-ont-donne-leur-version-des-faits

Village de la Justice du 21 août 2015: pour un véritable droit au renvoi d'audience http://www.village-justice.com/articles/Pour-veritable-droit-renvoi,20261.html

Version Fémina du 6 juillet 2015 sur les sanctions pour abandon de détritus sur la voie publiques

Lexbase du 2 juillet 2015 sur les honoraires de postulation 

France Info: interview du 10 juin 2015 sur l'interdiction de l'appli Gossip https://www.youtube.com/watch?v=o14NjTYrVVk

Sud Radio: débat du 4 juin 2015 sur portable et harcelement scolaire http://www.sudradio.fr/Podcasts/Seul-contre-tous/Gossip-il-faut-interdire-le-portable-avant-la-fin-du-lycee

L'Obs du 4 juin 2015 sur les drones de l'info

Libération du 3 juin 2015 sur l'application Gossip http://www.liberation.fr/societe/2015/06/03/gossip-l-appli-accusee-de-favoriser-le-harcelement_1322045

Europe 1 Interview du 2 juin 2015 sur le cyber harcèlement http://www.europe1.fr/societe/gossip-lapplication-dans-le-viseur-des-associations-1350076#utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Weka du 18 mai 2015: Pollution de l'air procdure d'infraction de la Commission Européenne contre la France http://www.weka.fr/actualite/developpement-durable/article/pollution-lair-particules-fines-procedure-dinfraction-commission-europeenne-contre-france/

La Tribune du 23 avril 2015: "2 ans après le Rana Plaza" interview sur le devoir de vigilance et responsabilité sociétale des entreprises  http://www.latribune.fr/edition-quotidienne/23-04-2015/focus/commerce-ce-que-le-rana-plaza-a-change-1447.html#enrichments_article

Lexbase (n°608 du 9 avril 2015): vers l'élaboration d'un véritable droit des drones http://images.lexbase.fr/sst/N6841BUW.pdf

Metronews du 23 mars 2015: interview sur les poursuites pénales contre les bénéficiaires d'un bug informatique dans une station service http://www.metronews.fr/info/bug-dans-une-station-service-de-l-herault-les-clients-m-insultaient-et-me-bousculaient-pour-pouvoir-faire-le-plein-a-5-euros/mocw!FhNku0n2vQraE/

Expoprotection du 16 mars 2015: "les employeurs condamnés à prévenir le burn-out" http://www.expoprotection.com/?IdNode=1571&Zoom=1fbf527b7549e1ea4635c97e6f06fcc0&Lang=FR

Europe 1: interview du 11 mars 2015 sur le swatting et les risques pénaux encourus http://www.europe1.fr/societe/swatting-que-risquent-les-auteurs-de-ces-canulars-made-in-usa-2396671

Weka du 9 mars 2015 "contrats de génération: un décret du 3 mars 2015 en facilite l'accès" http://www.weka.fr/actualite/emploi/article/contrats-generation-decret-du-3-mars-2015-en-facilite-lacces/

Vice News du 7 mars 2015: interview sur le jugement Facebook du 5 mars 2015 https://news.vice.com/fr/article/facebook-courbet-justice-francaise

LCI (6 mars 2015): interview sur le sexisme au travail http://videos.tf1.fr/infos/2015/le-sexisme-au-travail-redoutable-instrument-d-exclusion-8575434.html

Lexbase (n°603 du 5 mars 2015): braconniers du droit ou plate-forme juridique légale les enseignements du jugement avocat.net http://presentation.lexbase.fr/sites/default/files/actualites/fichiers/lj_603.pdf

Lexbase (n°601 du 12 février 2015): le droit d'accès de l'avocat au dossier complet de l'information http://www.presentation.lexbase.fr/la-lettre-juridique-ndeg601-du-12-fevrier-2015

Metronews du 10 février 2015: interview sur la fraude fiscale après le swissleaks http://www.metronews.fr/info/swissleaks-hsbc-fraudeurs-fiscaux-voici-les-bons-conseils-du-fisc-pour-vous-en-sortir/mobj!HKyMtcffg25A/ 

Vice News du 6 février 2015: interview sur la violation du secret de l'instruction  https://news.vice.com/fr/article/36-quai-orfevres

Lexbase (n°598 du 22 janvier 2015): "menaces de mort à un avocat" http://www.presentation.lexbase.fr/sites/default/files/actualites/fichiers/lj_598.pdf

ETV (14 janvier 2015): intervention dans le reportage du magazine d'information estonien Pealtnägija sur la contrefaçon http://uudised.err.ee/v/majandus/aee45037-b7f0-4356-9044-7277ab86724f

Le Nouvel Economiste du 9 janvier 2015: "défiscalisation immobilière, aides et conseils" http://www.lenouveleconomiste.fr/dossier-art-de-vivre/defiscalisation-immobiliere-aides-et-conseils-25647/

Weka du 15 décembre 2014:"le sandale des dons de RTT encore interdits de fait aux agents publics" http://www.weka.fr/actualite/rh-publiques-thematique_7849/le-scandale-du-don-de-rtt-encore-interdit-de-fait-aux-agents-publics-article_8628/

Le Figaro du 21 novembre 2014: "Crime organisé le nouveau statut des repentis" http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/21/01016-20141121ARTFIG00436-crime-organise-le-nouveau-statut-du-repenti-en-cinq-questions.php

BFM Business l'Atelier numérique du 8 novembre 2014 débat sur la règlementation des drones civils http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/audio/bfm-0811-atelier-numerique-17h-18h-119937.html

RMC: interview du 31 octobre 2014 sur le démarchage des avocats

BFM Business émission-débat du 21 octobre 2014 sur la pénibilité au travail http://bit.ly/1wsG7lP

ExpoProtection du 13 octobre 2014: "les 6 décrets sur la pénibilité au travail viennent d'être publiés" http://www.expoprotection.com/site/FR/L_actu_des_risques_professionnels_naturels__industriels/Zoom_article,I1571,Zoom-fed7eb81350aeaa93a0129555ee4db66.htm 

Atlantico.fr (23 septembre 2014): interview sur les fraudes aux aides sociales par les britanniques installés en France http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-britanniques-installes-en-france-pour-qui-aventure-tourne-au-cauchemar-pauvrete-voire-fraude-catharine-higginson-thierry-1760330.html#3buYAEZKEpoSO7wJ.01

Le Monde du Droit (9 septembre 2014): "faire et défaire la loi ALUR: quelle cohérence ?") http://www.lemondedudroit.fr/decryptages-profession-avocat/194351-faire-et-defaire-la-loi-alur-quelle-coherence-.html

LCP-Public Sénat ( 28 juin 2014): interview sur l'arrêt Baby Loup du 25 juin 2014 e le principe de laïcité https://www.youtube.com/watch?v=1Lui5Cma1lE

Le Figaro (17 juin 2014): interview sur les exonérations de taxe d'habitation http://www.lefigaro.fr/impots/2014/06/17/05003-20140617ARTFIG00302-taxe-d-habitation-les-exonerations-pourraient-faire-augmenter-les-impots.php

Cahiers Lamy du CE (n°138 de juin 2014): "attaques en règle contre le forfait-jours"http://www.wk-rh.fr/preview/BeDhHlEjDiJnIoHkKoHl/presse/cce/les_cahiers_lamy_du_ce_2014/attaques_en_regle_contre_le_forfait_jours__resistera-t-il_au_temps_qui_passe_

BFM TV (31 mai 2014): interview sur Google et le droit à l'oubli numérique https://www.youtube.com/watch?v=Jzyg0eCldiQ

Cahiers Lamy du CE (n°135 de mars 2014) : « vapoter au bureau : vrai droit ou fumeux détournement de la loi Evin ? »http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/74306/vapoter-au-bureau-vrai-droit-ou-fumeux-detournement-de-la-loi-evin-.html

Journal du management juridique (mars 2014) : « Intensification de la lutte contre la fraude fiscale » http://issuu.com/legiteam/docs/jmj39/11?e=1003431/7212830

Cahiers Lamy du CE (n°132 de décembre 2013) :   http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/71878/que-reste-t-il-du-repos-dominical-en-2013-l-imbroglio-autour-du-travail-le-dimanche.html

Terrafemina du 29 novembre 2013: ''Qu'est-ce que la notion de légitime défense?''  http://www.terrafemina.com/societe/societe/articles/33862-braqueur-tue-a-sezanne-quest-ce-que-la-notion-de-legitime-defense-.html 

TV News du 16 novembre 2013 "Le travail dominical": http://www.youtube.com/watch?v=ixE3IqtIUls

Metronews du 7 novembre 2013 "Il y a urgence à légiférer sur la géolocalisation des portables":http://www.metronews.fr/info/geolocalisation-des-portables-il-y-a-urgence-a-reflechir-a-une-loi/mmkf!XBe1c5mEcyITs/

Droit-Inc du 7 octobre 2013: "démarchage de clientèle: oui ou non ?" http://www.droit-inc.fr/article10825-Demarchage-de-clientele-Oui-ou-non

Europe 1 le 30 septembre 2013: "Travail le dimanche: quel impact économique" http://www.europe1.fr/Economie/Travail-le-dimanche-quel-impact-economique-1657923/

Revue Fémina du 3 au 9 juin 2013: "Accords emplois: ça change quoi ?

Revue Management (mars 2013): Article dans la revue "Management" de mars 2013: "Les contrats de génération: ce qui va changer"    

 

 

 

Le Cabinet En Images

Catégories